Le règlement 181/2011 concerne principalement les voyages de plus de 250 km, au départ, vers ou dans l’Union européenne.

En cas de surréservation, d’annulation ou de retard de plus de 120 minutes, le passager peut choisir entre un remboursement ou un réacheminement. Si le transporteur n’offre pas ce choix au passager, celui-ci a droit à une indemnisation de 50 % du prix du billet.

Le règlement prévoit également le droit du passager à des boissons, repas et hébergement en cas d’annulation ou de retard (de plus de 90 minutes pour un voyage de plus de 3h), sauf cas de force majeure.

Le règlement prévoit une assistance gratuite spécifique pour les personnes handicapées et les personnes à mobilité réduite dans les stations et à bord du véhicule et, le cas échéant, le transport gratuit de leurs accompagnants.

Pour tous les voyages, même plus courts que 250 km, le règlement prévoit une procédure de traitement des réclamations établie par les transporteurs, ainsi que l’existence dans chaque Etat membre d’un organisme national indépendant (NEB – National Enforcement Body) chargé de faire appliquer le règlement et de prendre des sanctions si nécessaire.