L’Union européenne (UE) compte près de 100 millions de personnes en situation de handicap. Malgré les progrès accomplis au cours des dernières décennies, les personnes ayant un handicap se heurtent encore à de multiples obstacles pour accéder à leurs droits et à leur autonomie. Si ces dernières années ont apporté un certain nombre d’améliorations, la Commission européenne a publié, le 3 mars 2021, sa stratégie 2021-2030 en faveur des droits des personnes handicapées. Cette approche vise notamment à consolider les droits des personnes handicapées afin qu’elles puissent participer pleinement à la société.

Cette politique européenne du handicap s’appuie également sur la convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées) ratifiée par l’ensemble des pays de l’UE.

Dans le cadre de cette nouvelles stratégie la Commission proposera aux Etats membres des recommandations tendant à améliorer les conditions de vie des personnes handicapées, les perspectives des personnes handicapées sur le marché du travail, et à mettre en place des services sociaux d’excellence. La Commission lancera également un centre de ressources européen en 2022 dénommé AccessibleEU dans le but d’améliorer la cohérence des politiques d’accessibilité, ainsi qu’une nouvelle plateforme sur le handicap qui réunira les autorités nationales compétentes, les organisations de personnes handicapées et la Commission elle-même. Pour finir, la Commission proposera en 2023 la création d’une carte européenne du handicap reconnue dans l’ensemble des pays membres de l’Union européenne afin d’aider les personnes handicapées à voyager plus facilement d’un pays de l’UE à l’autre. À l’heure actuelle, il n’existe pas de reconnaissance mutuelle du statut d’invalidité entre les États membres de l’UE. La carte européenne d’invalidité garantira l’égalité d’accès, au-delà des frontières, aux avantages dont bénéficient les personnes handicapées, principalement dans les domaines de la culture, des loisirs, du sport et des transports.