À l’issue de dialogues menés avec la Commission et les autorités nationales chargées de la protection des consommateurs, 16 grandes compagnies aériennes se sont engagées à mieux informer et à rembourser rapidement les passagers en cas d’annulation de vol.

En décembre 2020, la Commission avait alerté les autorités chargées de faire appliquer la coopération en matière de protection des consommateurs (CPC) afin que soient examinées les pratiques de plusieurs compagnies aériennes en matière d’annulation et de remboursement dans le cadre de la pandémie de COVID-19.

Au vu des difficultés que continuaient à rencontrer les consommateurs pour se faire rembourser et à la suite d’une alerte lancée par le Bureau européen des unions de consommateurs, le BEUC, la Commission a alerté les autorités nationales en décembre 2020.

En février 2021, le réseau des autorités nationales de protection des consommateurs, à l’initiative de six autorités de coordination — Allemagne, Belgique, Espagne, Grèce, Italie et Suède — et avec le soutien de la Commission européenne, a demandé des informations aux 16 compagnies aériennes les plus souvent citées dans les plaintes des consommateurs.

Les compagnies aériennes participant au dialogue étaient: Aegean Airlines, Air France, Alitalia, Austrian Airlines, British Airways, Brussels Airlines, Easyjet, Eurowings, Iberia, KLM, Lufthansa, Norwegian, Ryanair, TAP, Vueling et Wizz Air.

Il s’agit de la plus vaste action menée par le réseau CPC dans son histoire et de la première action fondée sur une alerte lancée par la Commission. Cette alerte a été déclenchée par des alertes externes émanant du BEUC et d’associations nationales de consommateurs et par un grand nombre de plaintes reçues par la Commission, les centres européens des consommateurs et les autorités nationales concernant les pratiques des compagnies aériennes en matière d’annulation et de remboursement dans le cadre de la COVID-19.

https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/ip_21_4944