La situation exceptionnelle qu’implique le Corona Virus donne lieu à beaucoup d’interrogations de votre part, principalement à propos des changements concernant les voyages et départs en vacances.

Pour vous aider à faire face à la situation et vous informer de vos droits, le CEC Luxembourg a constitué une FAQ à l’aide des questions les plus fréquentes. Vols annulés, frontières fermées et rétractation de prestataires, vous trouverez les réponses aux questions les plus fréquentes dans cette section.

Toujours des interrogations ? Adressez-nous vos questions à l’adresse info@cecluxembourg.lu. Cette FAQ n’existerait pas sans vous, et nous nous ferons un plaisir de vous répondre !

Ces derniers mois, plusieurs pays ont pris des lois spécifiques pour permettre d’annuler ou de reporter même les réservations non annulables – non modifiables en échange d’un voucher ou d’un remboursement.

Le Danemark n’a pourtant pris aucune loi spécifique ce que signifie que les conditions d’annulations « normales » du camping s’appliquent même en cas de circonstances exceptionnelles. Juridiquement, le camping considère qu’il peut fournir la prestation et que c’est vous qui faites un « no-show », même si ce n’est pas de votre faute.

Sans geste commercial de la part du camping, vous ne pourrez pas prétendre à un remboursement ou à un report de votre voyage. En dernier recours vous pouvez essayer de contacter une éventuelle assurance annulation souscrite. Vous pouvez également faire jouer, éventuellement, une assurance qui est liée à votre carte bancaire mais en général les pandémies sont exclues de ces assurances.

Oui, c’est légal. En effet, le règlement européen n°261/2004 sur les droits des passagers aériens ne spécifie pas les conditions des bons d’achat. Avant de choisir entre un remboursement en espèces ou en bons de voyage, il est donc conseillé de bien se renseigner sur les conditions de validité des bons (durée de validité, à partir de quelle date, utilisables pour quelles prestations, de quelles compagnies aériennes, etc.). Pour motiver les passagers à accepter des bons à valoir, certaines compagnies offrent même un montant supplémentaire.

Si vous avez pris une assurance annulation et que l’assurance couvre ce type de situation, vous aurez le droit à un remboursement aux conditions imposées par l’assurance.

Si vous n’avez pas pris d’assurance annulation et que votre réservation n’est ni modifiable, ni annulable, vous ne pourrez malheureusement pas exiger un remboursement. Nous vous conseillons alors de contacter le loueur afin de trouver un accord avec ce dernier comme par exemple, un report de votre séjour.

Si l’hôtel est ouvert et peut donc fournir la chambre, vous n’avez pas droit à un remboursement. Il pourrait en être autrement si les conditions de réservation (CGV) prévoient la possibilité d’une annulation (gratuite). Vous devez donc vérifier les CGV à cet effet et vous pouvez en tout cas contacter l’hôtel pour trouver une solution.
Le fait qu’une entreprise étrangère refuse de poursuivre le chantier en raison de la situation sanitaire au Luxembourg est une décision personnel et individuel. L’entreprise peut refuser d’intervenir mais vous pourrez lui opposer les frais de pénalités contractuellement prévues liés au retard.
Non ce n’est pas légal. Un prestataire particulier ne peut pas refuser de vendre une prestation car il estime qu’il y a un danger sanitaire au Luxembourg. Seule les informations officielles et les restrictions gouvernementales doivent être prises en compte. Le prestataire qui refuse d’effectuer la prestation prévue s’expose à devoir rembourser intégralement les sommes payées et également à devoir verser un dédommagement.

Si la compagnie aérienne effectue le voyage vers le pays de destination (qui a l’interdiction d’entrée pour « certains passagers »), elle remplira son obligation d’effectuer le vol. Dans ce cas, si vous décidez d’annuler le voyage, la responsabilité vous incombe et non à la compagnie aérienne. Vous devez respecter les conditions qui régissent le billet. Certains billets sont annulables ou échangeables et d’autre non annulable, non échangeable.

Cependant, si la compagnie aérienne effectue le voyage mais vous refuse l’embarquement, en raison des restrictions d’entrée, le règlement 261/2004 sur les droits des passagers s’applique, ce qui signifie que vous pouvez en principe annuler le vol, avec remboursement du billet, notamment.

.

Si vous décidez d’annuler votre voyage, il n’est généralement pas possible de le faire gratuitement ou d’obtenir un remboursement complet. Si le tarif du billet offre la possibilité de modifications et d’annulations, vous pourrez annuler ou modifier votre billet gratuitement ou en payant une différence de prix pour la nouvelle réservation. Si votre billet est non annulable / non modifiable vous ne pourrez pas être remboursé excepté la partie taxes d’aéroport qui ne sont pas dues.

En raison des circonstances actuelles, certaines compagnies aériennes proposent des offres commerciales et des gestes commerciaux pour certains vols notamment pour les destinations où l’entrée est interdite ou qui font l’objet d’avertissements.

Les compagnies aériennes, en raison de la situation actuelle, appliquent des méthodes différentes. En règle générale, si le vol est annulé par la compagnie aérienne, vous avez droit à un remboursement. Certaines compagnies aériennes essaient de procéder au remboursement en utilisant un bon (valable pendant un an au maximum) au lieu d’une somme d’argent. Vous pouvez utiliser ce bon pour un autre voyage avec le même transporteur. Toutefois, conformément à la réglementation sur les passagers aériens, vous devez avoir le choix entre un remboursement et bon à-valoir.