A l’approche des futurs Jeux olympiques, le Centre Européen des Consommateurs (CEC) du Royaume-Uni incite les consommateurs à redoubler de vigilance face aux sites frauduleux de vente en ligne de billets pour les manifestations sportives et rappelle également quelques conseils pour tout achat en ligne.

Le Comité d’Organisation de Londres en 2012 (LOCOG) a mis en place plusieurs mesures pour aider les consommateurs à acheter des billets auprès de sources officielles.  Le site officiel des Jeux olympiques de Londres (http://www.tickets.london2012.com/)  énonce la liste des fournisseurs et revendeurs officiels pour l’évènement. De plus, un site spécifique (http://www.london2012.com/about-this-website/ticketing-website-checker.php) permet de vérifier si un site est un revendeur agréé pour la vente de billets. Ce site dispose également d’une liste non exhaustive de sites connus non autorisés.

Le CEC Angleterre conseille également aux consommateurs de prendre toujours des précautions complémentaires lors de l’achat de billets en ligne :

  • Lisez attentivement les conditions générales de vente du site,
  • Vérifiez le site pour l’adresse de l’entreprise et ses coordonnées complètes. Si celles-ci ne sont pas facilement accessibles, demandez-vous alors qu’elle en est la raison.
  • Assurez-vous que le site est sécurisé : l’adresse url doit débuter par « https » et un cadenas sur l’écran de paiement constitue également une marque de sécurité.
  • Utilisez Howard, « l’assistant shopping interactif », lors de ses achats en ligne :http://www.ukecc.net/sub.asp?id=209
  • Méfiez-vous de l’achat de billets dès qu’un évènement est annoncé comme complet.
  • Comparez les prix. Si une offre vous parait très bon marché, cela peut-être suspect.

Pour toute information complémentaire :  http://www.ukecc.net/sub.asp?itemID=329
Le CEC de Luxembourg fait partie d’un réseau de Centres Européens des Consommateurs répartis dans les pays de l’Union européenne ainsi qu’en Islande et en Norvège. Le Centre Européen des Consommateurs du Luxembourg est soutenu par la Commission européenne, l’Etat luxembourgeois et l’Union Luxembourgeoise des Consommateurs (ULC).