Bien que l’UE ait adopté des règles solides en matière de protection des consommateurs, dans la pratique ces derniers rencontrent parfois des difficultés lorsqu’ils tentent d’obtenir réparation en cas de violations de leurs droits, particulièrement lorsque ces violations s’inscrivent dans un contexte transfrontière.

Lorsqu’ils ont effectué leur achat en ligne, les consommateurs devraient également pouvoir régler en ligne les problèmes qui s’y rapportent. Qu’un vendeur refuse de réparer un ordinateur portable défectueux pendant la période de garantie, ou qu’une agence de voyage refuse de rembourser des vacances qui se sont mal passées, ces litiges peuvent être réglés plus rapidement et à moindre coût, sans aller en justice, au moyen de la plateforme de règlement en ligne des litiges (RLL) lancée par la Commission le 15 février 2016.

Plus de 24 000 plaintes de consommateurs ont été déposées au cours de la première année de fonctionnement de la plateforme. Plus d’un tiers des plaintes concernaient des achats transfrontières au sein de l’UE. La plupart des plaintes portaient sur des articles d’habillement et des chaussures, des billets d’avion et des produits des technologies de l’information et des communications.

http://europa.eu/rapid/press-release_IP-17-727_fr.htm

Email this to someonePrint this pageShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+